Vos prétentions de salaire


Vos prétentions de salaireQuelles sont vos prétentions de salaire?

Nombreux sont les employeurs/recruteurs à demander aux candidats leur prétention de salaire. Dans le cadre d'une candidature spontanée abstenez-vous de parler de rémunération, il est plutôt conseillé d'en discuter lors d'un éventuel entretien d'embauche. Il est toujours envisageable d'indiquer vos prétentions salariales dans une lettre de motivation mais ce n'est pas obligatoire.

Si vous souhaitez obtenir une estimation de salaire pour un poste en particulier, vous pouvez consulter les statistiques publiées annuellement par le Point, l'Express, L'Expansion, les magazines économiques et spécialisées.

Les montants de rémunération que vous pourrez lire dans la presse sont évidemment des moyennes établies sur un grand nombre d'entreprises.

Vous pensez valoir plus ?

Il faudra alors le justifier soit par un diplôme soit par une expérience professionnelle unique. Même si certains employeurs seront prêt à vous offrir le salaire demandé, certains se limiteront à la grille de salaire disponible dans la convention collective applicable. Évitez donc l'erreur d'indiquer un montant élevé en espérant de le négocier ensuite; certains employeurs ne vous convoqueront pas à l'entretien d'embauche si vos prétentions sortent de la grille de salaire préétablie.

Pour formuler le montant de la rémunération annuelle que vous souhaitez, annoncez par exemple salaire souhaite de l'ordre de 38500 Euros annuels brut. Indiquer une fourchette (entre 35000 et 40000 Euros) n'est pas recommandée, l'employeur retiendra automatiquement le chiffre inférieur !

À noter

Dans le cadre d'une démarche de bilan et surtout si vous êtes dans une période de transition qui nécessite différentes étapes avant d'atteindre votre objectif, le niveau de rémunération ne sera pas nécessairement un critère de choix essentiel dans l'élaboration de votre projet. Par exemple, il faut savoir que si vous vous lancez dans l'exercice d'une activité indépendante, vous ne pourrez pas prétendre à une rémunération correspondant à celle que vous perceviez dans votre dernier poste, tout au moins dans les premiers temps.