Le temps partagé


Présentation du temps partagé

Le temps partagé se pratique aussi sous la forme du multisalariat. C’est donc votre status si vous avez signé plusieurs contrats de travail avec plusieurs employeurs.

Dans cette formule, les entreprises utilisatrices n'ont aucune obligation les unes envers les autres, alors que, dans le cas du groupement d'employeurs, chaque adhérent est solidaire des autres pour toutes les dettes sociales du groupement. Sur le plan juridique, autant le groupement d'employeurs est encadré par plusieurs textes de loi, autant le multisalariat est inconnu du droit du travail.

La situation économique actuelle encourage toutes les formes de travail souples et pragmatiques pour créer son job ou s'assurer des compétences. Temps partagé, pluriactivité ou auto-entrepreneuriat gagnent du terrain.

Le temps partagé, c'est :

  • Pour votre entreprise: un nouveau mode d'organisation du travail, source de flexibilité.
  • Pour vous: un nouveau mode de vie au travail, source d'autonomie et de développement personnel.

Les différentes formes de temps partagé

Le salarié d'un groupement d'employeurs travaille en temps partagé (mais il n'a qu'un seul employeur, le groupement), le salarié ayant deux contrats de travail travaille également en temps partagé (mais sous la forme du multisalariat), de même que le cadre d'un grand groupe détaché à temps partiel dans une entreprise extérieure au groupe (un seul employeur, deux emplois, facturation de la prestation par l'entreprise délégatrice limitée aux seuls salaires et charges).

On observera que le temps partagé est en fait une pratique ancienne et très répandue : les journalistes, les enseignants, les dirigeants de sociétés, les salariés d'entreprises de nettoyage, notamment, ont souvent plusieurs employeurs. Quant aux groupements d'employeurs, on notera qu'il s'agit d'une tradition séculaire dans l'agriculture.

Il convient de ne pas oublier non plus les pluriactifs (ou multi-statuts). Il s'agit de personnes qui ont à la fois un emploi salarié et une activité libérale, ou successivement (voire simultanément) un emploi agricole, par exemple, et un emploi de service.

Un mot aussi sur le portage salarial, souvent associé au temps partagé. En fait, le portage n'implique pas nécessairement le multisalariat, car le praticien peut très bien n'effectuer que des missions à plein temps. En revanche, il peut parfois en faciliter l'accès et la mise en oeuvre.

La FNATTP (la Fédération Nationale des Associations du Travail à Temps Partagé), à travers les associations départementales, mène des actions permanentes d'information auprès des entreprises. Chaque membre visite les chefs d'entreprises afin de leur donner des informations pertinentes sur les avantages du travail en temps partagé.

De même leurs actions d'accompagnement des demandeurs d'emploi (souvent seniors, jeunes diplômés) cadres ou assimilés permettent d'obtenir un taux et un délai de retour à l'emploi très nettement supérieur aux espérances des membres participants (moins de trois mois pour 60% de leurs adhérents).

Cliquez ici pour consulter la liste des Associations de Travail à Temps Partagé


Articles sur le thème du temps partagé :