La validation du projet


La validation de son projet professionnel : étape par étape

Il s'agit là de valider la faisabilité de ses idées. Cette étape permet au final de se concentrer sur un projet unique.


 


Mettre en place des objectifs réalistes

Il est essentiel de vous poser les questions suivantes :

  • Quels objectifs personnels et professionnels poursuivez-vous en choisissant ce projet professionnel ?
  • Comment vous projetez-vous dans 10 ans d'un point de vue professionnel et personnel ? Ce projet professionnel vous permet-il d'atteindre votre objectif à 10 ans ?
  • Quelles sont les choses que vous souhaiterez avoir accompli dans 10 ans ? Votre projet professionnel est-il le meilleur et/ou le seul moyen d'y arriver ?

Cela vous permet d'une part de valider l'absence de conflits entre vos valeurs et votre projet, et d'autre part, de voir en quoi votre projet s'inscrit dans votre objectif de carrière à long terme.

Les données du marché de l'emploi

Deux axes sont à considérer:

  • L'état du marché en tant que tel : le marché est-il ouvert ou saturé ? Quel type d'employeur recrute pour ce poste (gouvernement, entreprise, ONG, …) ?

  • Votre employabilité au sein de ce marché: quelles sont les compétences requises ? Quelles sont vos compétences transférables pour ce poste ?

Lors de cette étape, utilisez toutes les ressources dont vous disposez:

Les rapports professionnels

L'APEC propose des fiches secteur qui couvrent la croissance, les acteurs, les régions, etc., du secteur choisi. L'APEC propose également des fiches marché par région et pays qui donnent des informations précises et régulièrement mises à jour sur les derniers développements économiques de la région  (par exemple, quels acteurs vont s'implanter dans la région, quels acteurs licencient, etc.) ;

Pôle Emploi offre également des informations régionales ou l'on peut notamment trouver les métiers et départements qui recrutent dans la région choisie.

Les institutions, réseaux, ressources spécifiques

Propres à chaque secteur d'activité, il convient de les identifier pour faire un état du marché complet. Pensez donc à consulter les sources d'information ci-dessous :

Le site du Ministère auquel appartient le marché que vous considérez: vous y trouverez des études de marché récentes avec des chiffres clés ;

Les Chambres de Commerce et d'Industrie de votre ville ou pays ;

La Chambre Syndicale spécifique à votre marché, si elle existe ;

Les rapports de l'OCDE (Organisation de Coopération et Développement Economique sur www.oecd.org ) pouvant vous apporter une perspective internationale sur votre marché cible.

Notez que cette liste ne se veut pas exhaustive mais indicative.

 

Votre réseau relationnel

Qui, parmi vos connaissances, exerce déjà cette profession ou est dans ce domaine d'activité ? Votre réseau ne se limite d'ailleurs pas à vos connaissances directes: il peut s'agir de connaissances de vos connaissances, le fameux réseau secondaire. N'hésitez pas à solliciter ces personnes pour leur demander leur avis sur le marché souterrain mais aussi prendre des renseignements sur leur parcours, le type de personnes embauchées dans ces rôles, etc.

Utiliser vos atouts pour faire avancer votre projet professionnel

D'après la réflexion que vous avez menée sur vous-même, identifiez les atouts qui peuvent spécifiquement vous aider dans votre projet. Pensez à tous les éléments sur lesquels vous appuyer :

  • Intrinsèques : vos compétences, votre personnalité, vos expériences passées ;

  • Environnementaux : vos contacts, l'endroit où vous habitez, etc.

En particulier, réfléchissez à ce que vous avez qui vous différentie des autres par rapport à votre projet : quel est votre "Unique Selling Point" ou "Clé de vente" ? Qu'est-ce qui vous rend unique par rapport à un autre candidat?

Définir son USP n'est pas difficile en soi, le challenge est d'arriver à prendre de la distance par rapport à qui vous êtes, ce que vous savez faire et à se placer côté employeur :

  • Qu'avez-vous que les autres n'ont pas sur votre marché, dans votre secteur d'activité ?
  • Quelles sont les trois raisons qui vous permettrait d'être sélectionné par rapport à un autre candidat / prestataire de service ?
  • Soyez capable d'expliquer en moins de deux minutes votre USP de manière percutante.

Contourner vos difficultés pour mieux avancer

Reconnaître ses faiblesses et ses obstacles est essentiel pour réfléchir à la façon dont vous allez les surmonter pour mettre en place votre projet.

Dans l'absolu, vous pouvez être conscient de vos faiblesses suite à un bilan personnel et professionnel.

Cela ne suffit pas - il faut les replacer dans le contexte de votre projet: quelles faiblesses peuvent vous freiner dans votre projet ?

ACTION

Recherchez le profil d'individus exerçant l'activité professionnelle que vous visez (leur parcours mais aussi leurs compétences)

Dégagez les compétences que ces personnes ont mais que vous n'avez pas et inversement.

Ce point d'action vous sera extrêmement utile pour vous positionner sur le marché :

  • Vous aurez alors conscience de vos éventuels besoins de formation, des aspects à développer et ceux à taire ;
  • Vous serez prêts à affronter des questions en entretiens pouvant souligner le décalage éventuel entre votre expérience, vos compétences et celles attendues dans votre nouvelle activité.

Les obstacles sont le plus souvent extérieurs. Ils peuvent être liés à:

  • La conjoncture économique en général : périodes de récession ou de croissance ;
  • Les exigences de qualification : un pilote de ligne, un médecin ou un avocat a besoin de qualifications d'état dont la durée n'est pas compressible pour exercer.

Prendre connaissance des obstacles entourant son projet professionnel peut mener à un réajustement de son projet.

RÉFLEXION

Est-ce le bon moment pour me lancer ?
Mon projet est-il économiquement viable ?
Quelles sont mes chances de succès?

Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses à ses questions. L'important ici est de les avoir considéré et d'avoir pris (ou non) la décision de poursuivre son projet en connaissance de cause. Cela permet enfin de définir une stratégie adaptée pour mettre en valeur ses atouts et surmonter ses faiblesses et ses obstacles.

Construire une stratégie efficace et appropriée

Il s'agit ici de mettre en place une stratégie pour que votre projet professionnel se réalise mais aussi, non moins important, des indicateurs pour mesurer le succès de cette stratégie. La stratégie reprend le travail que vous avez effectué au préalable et le structurer.

RÉFLEXION

Quoi - dans les grandes lignes, que dois-je faire pour réaliser mon projet ?

Quand - quels sont mes échéances, mes objectifs en terme de temps ?

Qui - quels sont les entreprises (si employé) ou clients (si entrepreneur) que vous visez:(profil, caractéristiques économiques,..) ?

Comment - quels sont les différents réseaux que vous pouvez utiliser pour réaliser votre projet : où trouver les bons partenaires/ les bons contacts? Comment allez-vous financer votre recherche d'emploi ou votre création d'entreprises?

En vue de votre réflexion, vous disposerez des éléments de réponses nécessaires en vue de la construction du projet professionnel :

  • Vos ressources : les qualités personnelles, les connaissances (savoirs), les compétences techniques et comportementales, le réseau relationnel, les sources d’informations formelles et informelles, etc.
  • Votre planning prévisionnel : l’organisation de vos actions dans le temps mais aussi les étapes intermédiaires éventuelles.

ACTION

Fixez-vous des objectifs pour mesurer l'efficacité de votre stratégie et revoyez vos indicateurs régulièrement par rapport à vos objectifs : nombre de contacts établis, investissement financier, etc.

Pour résumé, votre projet professionnel est à la fois un objectif  ET une démarche.