Les types de cabinet


Les cabinets de recrutement en base de données (ex. Keljob)

Ces cabinets fonctionnent en cherchant des candidatures dans leurs propres bases de données ou bien dans des bases de données externes hébergées par des jobboards. Un des avantages de ce type de cabinet est que l'on peut associer LinkedIn, Facebook et donc diffuser le message à une échelle plus importante. Ce mode de recherche permet aussi de faire le tour du marché de l’emploi en trois clics.

Si vous repérez une offre d’emploi sur Keljob par exemple, votre candidature sera dans un premier temps centralisée par l’équipe Keljob pour ensuite être transférée à l’employeur.

Les cabinets de recrutement par annonce

Les cabinets de recrutement par annonce réceptionnent et sélectionnent les candidatures après la publication d’une offre d’emploi. Ce type de cabinet fonctionne uniquement en réceptionnant et sélectionnant les candidatures reçues après la publication d’une offre d’emploi.

Les chasseurs de têtes

Les chasseurs de têtes cherchent les candidats qui n'ont pas de recherche d'emploi de façon active. Ils se spécialisent dans les cadres intermédiaires et supérieurs alors que l’agence classique de recrutement vise plutôt des postes de niveau inférieur. En général, les chasseurs de tête chassent les cadres supérieurs qui ne sont pas à la recherche d’un emploi. Pourquoi tant de discrétion? La plupart du temps, les entreprises ne souhaitent pas afficher publiquement la perte d' un cadre et font ainsi appel à un chasseur de tête pour trouver le candidat idéal souvent  en poste dans une entreprise concurrente.

Si toutefois vous êtes abordé par un chasseur de tête, prenez des précautions:

  • Faites attention que le chasseur de tête ne soit pas dans une logique unilatérale. Vous pouvez par exemple très bien correspondre au profil qu'il recherche, mais la culture de l'entreprise concernée peut, elle, ne pas vous convenir du tout. 

  • Souhaitez-vous être visible auprès de recruteurs? Si oui, avez-vous déposé votre C.V. sur Internet car c’est un excellent moyen de se faire repérer. Les recruteurs pourront alors le consulter et vous contacter si votre profil convient: un gain de temps pour vous comme pour le recruteur.

  • Avez-vous pris le temps de la réflexion pour vous assurer de votre choix? Effectivement, parfois sur le vif, on peut se laisser séduire par la proposition d’un chasseur de tête. Cependant, avec du recul le poste peut s’avérer peu adapté à votre profil professionnel et ainsi laisser des traces dans votre carrière.