Le management participatif


À quoi cela consiste ?

Le management participatif est une forme de management qui implique vos collaborateurs dans la prise de décision et les incite aussi à participer à la mise en oeuvre des objectifs les concernant.

Le management participatif conduit les individus à s'engager et à contribuer à l'innovation et au progrès de votre entreprise. En ligne avec les objectifs de l'entreprise, il s'appuie sur la prise en compte des attentes et des aspirations des membres du personnel. Ce type de manager va donc consulter ses salariés, discuter du problème avec eux puis une décision commune sera prise.

Ce type de management prône donc la communication, le dialogue et la délégation du pouvoir. Il en résulte la naissance d'une véritable culture d’entreprise où deux valeurs principales sont respectées : le respect de chacun et l’égalité des chances.

ACCOMPAGNEMENT RH

Souhaitez-vous améliorer vos capacités à mieux gérer vos équipes de travail ? Consultez nos experts RH.

Vous reconnaissez-vous dans ce type de management?

  • Aimez-vous fixer des objectifs individuels favorisant la démarche participative?
  • Encouragez-vous concrètement vos collaborateurs à exprimer leurs idées et les exploiter?
  • Formez-vous et guidez-vous votre équipe à ce type de collaboration?

Ses dimensions

Les dimensions du management participatif

Le management participatif s'appuie sur cinq principes:

  • La mobilisation du personnel;
  • Une politique active de développement du personnel;
  • La délégation du pouvoir;
  • Tout problème doit être résolu;
  • Des dispositifs de régulation doivent être mis en place (droit à l'erreur, auto-contrôle...).

Six degrés de participation peuvent être répertoriés:

  • Votre collaborateur collecte et fournit l'information;
  • Votre collaborateur interprète, traite l'information collectée;
  • Votre collaborateur fait des propositions visant à améliorer la situation;
  • Votre collaborateur est impliqué dans la prise de décision;
  • Votre collaborateur décide et planifie le changement;
  • Votre collaborateur s'auto-contrôle.

Plus le degré de participation est élevé et plus le collaborateur devra faire preuve, d’initiatives, de responsabilités, d’autonomie et de compétences.

Ses avantages

Les avantages du management participatif

  • Vos collaborateurs sont plus impliqués dans le travail fournit;
  • Le moral de vos collaborateurs et leur engagement sont souvent plus élevés;
  • Le taux d'absentéisme et le nombre d'arrêt maladie sont aussi plus faible que la moyenne;
  • Plus de coopération dans le transfert et le partage d'informations clé et l’enrichissement des savoir et compétences de votre entreprise;
  • Plus d’engagement vis-à-vis des objectifs à atteindre;
  • Plus de proactivité face aux demandes et insatisfactions des clients et partenaires de l’entreprise;
  • Plus de créativité pour la recherche d’amélioration ou de solutions à des problèmes identifiés.

Ses limites

Les limites du management participatif

  • La participation demande du temps et peut vous coûter cher - en effet, vos collaborateurs ne détiennent pas forcément l'information pertinente et/ou l'envie de participer à la résolution du problème;
  • Le management participatif ne convient pas à tout le monde - si certains de vos collaborateurs n'éprouvent pas le besoin de participer, ils seront enclins à émettre de la résistance à la mise en place d'un management participatif;
  • Il remet en cause les structures traditionnelles de pouvoir et de prise de décision. Votre activité est revue: vous étiez initialement le seul responsable de la gestion, de la motivation, du contrôle et de la coordination des tâches. Avec l'introduction d'un management participatif, vous partagez vos responsabilités et votre pouvoir de contrôle;
  • Le management de crise ne permet pas l'utilisation de la participation. Certaines circonstances exige une prise de décision autoritaire;
  • La demande de participation demande du temps et peut ainsi vous coûter cher. Faire participer tous vos collaborateurs à la résolution d'un problème peut par exemple s'avérer inutile et coûteux car les ressources que vous allez mobiliser ne détiennent pas forcement l'information pertinente et/ou l'intérêt à la résolution de ce problème.

Les facteurs clés de succès à sa mise en place

 Identifiez quels sont les problèmes à résoudre ainsi que les objectifs à atteindre

Le management participatif est multi-dimensionnel et l'approche choisie peut variée d'une équipe à l'autre et va prendre compte les buts recherchés par l'entreprise. Ces approches peuvent inclure les entretiens approfondis, les enquêtes, le travail en petit groupe,...

Il est important d'éviter les contradictions entre ce que vous dites et ce que vous faites

Afin que vos collaborateurs puissent s'exprimer librement et respectés pour leurs idées, vos discours doivent être suivi d'actions concrètes

Formez vos collaborateurs

Pour participer il faut un certain nombre de compétences. Diffuser l'information, animer les réunions, traiter l'information, résoudre les problèmes, prendre des décisions demandent des compétences qui doivent être maîtriser. Les formations les plus adéquates sont celles qui utilisent les techniques de dynamique de groupe, de gestion de l’information et de communication ou de résolution de problème.

Pour établir un véritable climat de participation voici quelques conseils:

  • Ne vous appropriez pas les idées des autres;
  • Reconnaissez les initiatives et récompensez-les;
  • Appuyez-vous sur des personnes motivées;
  • Déclinez la démarche participative en but individuel pour une réussite collective;
  • Communiquez au maximum sur l'avancée du projet.