Focus sur vous


Travaillez efficacement pour que le travail soit fait

Assurez-vous que le travail de fond soit fait et bien fait. La gestion du temps est une chose mais aux yeux de votre équipe vous devez vous montrer:

  • organisé(e)
  • sérieux (se)
  • d'une efficacité redoutable
  • concentré(e)

Si vous deviez arriver à l'impromptu au bureau, quel serait le constat ? Des collaborateurs concentrés? de l'espace et de l'ordre? ou plutôt des dossiers non classés et en attente de traitement?

D'une manière ou d'une autre, il faut vous assurer que le travail soit fait de manière efficace. N'hésitez donc pas à utiliser les nombreux outils à votre disposition: établir des indicateurs de performance, gérer les priorités (liste de tâche, le calendrier et ses rappels automatiques,...).

Inspirez votre équipe en montrant l'exemple

En effet, les "faites ce que je dis, pas ce que je fais" ne fonctionne pas au sein d'une équipe. Il est essentiel de donner à votre équipe des aspirations et des buts à atteindre. Faites preuve de style, de perspicacité, d'originalité. Motivez vos troupes en vous imprégnant complètement dans votre rôle: sentez-le, pensez-le, soyez-le!

Faites-en sorte que le travail soit sérieux dans une ambiance fun

Aimer son travail consiste à prendre plaisir au travail bien fait, sourire de l'intérieur, trouver à rire de n'importe quelle situation et ne pas prendre les choses trop sérieusement. Personne ne vous a demandé d'être grave et tendu. Vous n'avez été embauché que pour faire votre travail.

Adoptez la cool attitude

Si votre travail devient trop stressant, rappelez-vous que ce n'est qu'un travail. Même si il est normal de vouloir améliorer la qualité de votre travail et donc de vouloir le faire de manière plus efficace, rappelez-vous (dans les situations difficiles) que ce n'est qu'un boulot et que la terre ne s'arrêtera pas de tourner si vous lâchez prise de temps à autre. Ne laissez donc pas votre travail vous stresser, vous ronger ou vous pousser à bout. Vous êtes le seul maître à bord lorsqu'il s'agit du contrôle de vos propres émotions.

Soyez clair sur vos priorités et vos objectifs

En résumé, vous devez être censé pouvoir répondre à ces trois questions à tout moment:

  • Quelle est votre priorité?
  • Quel est votre point limite?
  • Quel est votre objectif?

Même si vous savez ce que vous êtes censé faire, il est toujours utile d'essayer de déchiffrer les messages "subliminaux" de votre boss.

Soyez clair sur votre position actuelle

Il est aussi très utile de savoir ce que vous faites en réalité. Que faites-vous à l'heure actuelle:

  • Êtes-vous entrain de préparer vos futures promotions?
  • Êtes-vous entrain de vous préparer à la retraite?
  • Êtes-vous entrain de rassembler des infos pour partir chez un concurrent et les mettre à profit?
  • Souhaitez-vous secrètement être contacté par un chasseur de tête?
  • Êtes-vous en phase d'apprentissage dans l'industrie pour laquelle vous travaillez?
  • Travaillez-vous dur pour être remarqué par la direction?

Quelle que soit votre position, il est important d'en être conscient, cela vous devrait vous aider à vous orienter dans la bonne direction.

Être pro-actif à tout prix

Le rêve de tout manager est d'avoir toujours une longueur d'avance sur ses concurrents. N'hésitez pas à planifier des moments pour réfléchir à vos projets:

  • Comment générer plus de ventes?
  • Comment motiver davantage mes collaborateurs?
  • Comment améliorer nos procédures de fonctionnement?
  • Comment travailler plus efficacement, plus intelligemment?
  • Comment inciter mes collaborateurs à générer plus d'idées?

Avancez en permanence, sinon d'autres seront ravis d'avancer à votre place.

Soyez cohérent

Définissez vos valeurs, défendez-les, respectez-les à tout moment. Votre équipe a non seulement besoin de s'identifier à vos valeurs mais aussi de savoir à quoi s'attendre avec vous. Votre devez donc être cohérent, traiter vos employés avec cohérence et travailler avec cohérence.

Fixez-vous des objectifs S.M.A.R.T

"Vos objectifs doivent être réalistes et réalisables. Si vous vous fixez des objectifs irréalistes, vous vous mettez dans une position propice aux échecs et aux déceptions. Les plus grandes tâches doivent être divisées en plusieurs tâches plus petites et plus faciles à accomplir. Les grands projets paraîtront ainsi moins intimidants. Et cela vous donnera un sentiment d'accomplissement lors de leur achèvement. Lorsque vous estimez le temps nécessaire pour exécuter quelque chose, prévoyez un peu large pour le cas où le travail prendrait plus de temps que prévu. Cela allégera la contrainte de temps." Barbara Nance, Returning to learning.

En effet, il ne tient qu'à vous de vous fixer des objectifs personnels stimulants mais réalistes en ligne avec ce qui vous paraît essentiel.

Sachez préserver vos intérêts

Quel poste souhaitez-vous occuper à court terme? Qu'avez-vous l'intention de devenir à long terme? En répondant à ces 2 questions, cela devrait vous aider à mesurer votre réussite en vue de votre position actuelle. Il est aussi important de savoir protéger vos rêves, espoirs et aspirations. Restez dévoué, responsable, sérieux aux yeux de votre équipe tout en nourrissant secrètement vos projets personnels.

Débarrassez-vous des règles superflues

Remettez régulièrement en question vos méthodes de travail, celles de votre équipe et faites le point sur ce qui fonctionne et sur ce qui ne fonctionne pas. Il est question ici de cherche constamment à s'améliorer et de se remettre en question si nécessaire:

  • Pourquoi faisons-nous ceci?
  • Pourquoi le faisons-nous ainsi?

Tirez la leçon de vos erreurs

"Un revers professionnel peut-être vu comme une histoire d'amour qui tournerait mal. Si vous ne tirez aucune leçon de vos erreurs, vous êtes condamné à les répéter, probablement dans votre poste suivant. Nombre de professionnels se montrent tellement impatients de fuir un mauvais poste ou craignent tellement de perdre leur emploi, qu'ils passent d'un poste qui ne leur convient pas à l'autre (certaines personnes passent de la même façon d'une relation amoureuse à l'autre). Si vous avez été mis à terre et que vous examiniez pas ce qui a causé votre chute, préparez-vous à tomber de nouveau." Bradley Richardson "To move ahead again, learn from career setbacks.

En effet, nous faisons tous des erreurs; reconnaissez les vôtres, tirez-en un enseignement et avancez.

Restez ouvert aux solutions innovantes

Nous vivons dans un monde où les choses évoluent très rapidement surtout dans le milieu d'entreprises. Une formule gagnante peut du jour au lendemain ne plus fonctionner. Soyez caméléon, adaptez-vous rapidement en vue des changements constants et tenez-vous régulièrement au courant des dernières nouveautés dans votre métier, aux nouvelles technologies, aux nouvelles méthodologies, aux tendances de marché,....Bien manager une équipe consiste en effet à s'adapter rapidement et habilement aux changements.

Sachez établir les priorités

Il n'existe qu'une seule raison d'être dans les affaires: le profit! Si vous êtes dans le business, soyons honnête, c'est pour faire de l'argent. L'équation est simple : pas d'argent, pas d'affaires. Pas d'affaires, pas de travail. Restez concentré sur vos résultats en permanence.

Cultivez votre réseau relationnel

Il est nécessaire de savoir quelles sont les personnes influentes autour de vous et prendre soin d'elles. L'entretien de votre réseau passe avant tout par la communication. Essayez d'établir l'histoire commune que vous avez avec vos collaborateurs,...de vous entourer de gens qui vous connaissent et à qui vous pouvez faire confiance.

Sachez-vous rendre disponible et indisponible

"Il n'existe aucune autre technique de conduite de vie qui ancre autant l'individu dans la réalité que celle qui met l'accent sur le travail; car au moins le travail confère une place sécurisante au sein de la communauté." Freud

C'est important d'être à l'écoute de votre équipe et de rester disponible mais il est aussi important de pouvoir faire comprendre à votre équipe qu'a certains moments vous ne souhaitez pas être dérangé. Il est parfois nécessaire physiquement et psychologiquement de créer des barrières.

Utiliser votre temps de manière productive et rentable

Misez sur l'efficacité. Nous avons tous besoin de réflexion et de pauses mais souvenez vous que le temps passe souvent trop vite donc ne le laissez pas filer inutilement. Fixez-vous des petits délais et préparez des "to-do" listes courtes. Vous pourrez ainsi "barrer" progressivement vos tâches et vous sentir satisfait de ce que vous avez accompli à la fin de la journée. Méfiez-vous des voleurs de temps. Si vous subissez trop d'interruptions, prétendez que vous avez quelque chose d'important et urgent à finir et demander aux gens de revenir plus tard. Méfiez vous également des emails; ils consomment beaucoup de temps et il est facile d'être constamment déconcentré par la quantité d'emails reçus. Répondez à vos emails à des moments clefs de la journée (par exemple le matin et le soir) et le reste du temps montrez-vous productif et rentable.

Prévoyez un plan B et un plan C

Préparez-vous aux désastres. Avec des si on mettrait Paris en bouteille mais prévoyez "et si...." dans tout ce que vous faites pour éviter de vous faire surprendre et de paraître incompétent. Ne présumez jamais que le plan A fonctionnera; ce ne sera pas le cas. Ne présumez jamais non plus que le plan B fonctionnera; cela ne sera probablement pas le cas. Soyez prêt a brouiller les pistes et a improviser en fonction de la situation et demandez vous constamment: "Comment vais-je faire si cela ne marche pas"?

Provoquez votre chance

La chance n'existe pas en soi mais il y a des moments ou des occasions se présentent au hasard et celles-ci reposent sur tout votre travail, votre expérience, votre recherche et votre planification. Si vous n'excelliez pas autant dans votre travail, la chance n'arriverait pas.

Ne laissez pas le stress vous submerger

Dans la mesure du possible, tenez-vous à l'écart du stress car il est contre-productif. Posez-vous les questions suivantes:

  • Comment manifestez-vous votre stress?
  • Quelle est votre expérience du stress?

Le stress entraîne que des comportement négatifs: crise de panique, insomnie, réaction inadéquate, peurs irrationnelles, tics nerveux, mouvements compulsifs,....Si vous n'êtes pas sûr de reconnaître les signes de votre stress, n'hésitez pas à demander à votre entourage proche ou prenez le temps de vérifier les points suivants:

  • les raisons de votre stress;
  • les solutions pour y remédier;
  • les leçons à tirer pour éviter que cela ne se reproduise.

Préservez votre santé

Restez en bonne santé est essentiel pour l'épanouissement de votre vie professionnelle. Voici donc quelques conseils (la liste est bien sûr non-exhaustive):

  • Prenez le temps de faire une pause déjeuner et le temps d'apprécier votre repas;
  • Mangez équilibré: des produits frais, biologiques, des fruits frais, etc...;
  • Dormez suffisamment la nuit;
  • Riez, amusez-vous, ayez des loisirs;
  • Faites régulièrement contrôler votre état de santé;
  • Travaillez dans un environnement confortable;
  • Disposez d'un système de valeurs pour vous aider dans les périodes de crise.

En effet, c'est important de prendre soin de votre santé si vous souhaitez vivre longtemps et en possession de tous vos moyens.

Ajustez vos attentes

Travailler pour gagner sa vie est toujours un mélange de haut et de bas. Ne vous attendez pas à ce que chaque jour soit spectaculaire, passionnant, stimulant. Ne désespérez pas lorsque les choses stagnent ou n'avancent pas aussi vite que vous le souhaitez et sachez célébrer les petits succès.

Voyez loin

Restez concentrez sur vos objectifs pour ainsi ne pas vous laisser démonter et ne pas pas vous écarter de votre trajectoire lorsque les changements interviennent. Pensez à votre futur, est-ce que votre métier, votre rôle vous satisfait? En effet, ce qui vous intéresse aujourd'hui peut ne plus vous intéresser dans 10 ans.

Adoptez la positive attitude

Êtes-vous plutôt du genre pessimiste ou optimiste? Si vous avez tendance au pessimisme peut-être avez-vous besoin d'un bilan de compétences, de nouveaux défis, d'un nouveau poste, d'une nouvelle équipe de travail, d'une nouvelle méthode de travail,...Garder la tête haute constitue à la fois une affirmation et une indication physique. Vous pouvez physiquement et mentalement vous entraîner à lever la tête.

Sachez quand vous arrêtez

Il est parfois facile d'ignorer l'échec et il existe d'ailleurs une différence entre la persévérance et l'obstination. Il faut se résoudre à accepter que certains projets ne pourront par exemple jamais aboutir. Ce n'est juste pas le bon moment et un bon manager doit savoir utiliser son intuition habilement pour s'effacer d'une situation délicate en toute dignité.

Soyez ferme lorsque vous prenez des décisions

Mieux vaut prendre position plutôt que de rester indécis pour prendre une décision. Il est en effet plus intéressant de prendre position plutôt que de rester immobile sur place par peur de bouger. Si il vous arrive prendre la mauvaise décision, des éléments intelligents peuvent surgir de la situation. L'ensemble repose sur le courage. Le courage de prendre un risque, le courage de se tromper parfois. Écoutez votre intuition et lancez-vous.

Ayez une vision censée, claire, facile à comprendre et simple

Une fois votre vision et les objectifs communiqués, laissez votre équipe faire son travail librement. Selon un vieux proverbe Chinois: "Gouvernez votre entreprise de la même manière qu'un petit poisson" autrement dit arrêtez de vouloir jouer avec, ou il partira en morceaux.

Restez fidèle à vos valeurs

Quelles sont vos valeurs? Quels sont vos principes ? L'ensemble constitue votre morale et votre éthique personnelle, celle à laquelle votre équipe s'identifiera et respectera. Soyez, dans la mesure du possible, convaincu des limites que vous ne dépasserez pas. Vous devez donc savoir où elles se trouvent. Où votre limite se situe -t-elle ?

Soyez à l'écoute de votre intuition

Si vous parlez à votre équipe d'un nouveau système que vous souhaitez mettre en place mais qu'au fond de vous, vous n'en êtes pas convaincu, malgré l'approbation de votre équipe, tenez-en compte. En effet, votre cerveau possède des capacités intuitives qu'il ne faut pas sous-estimer. Testez vos idées et réfléchissez à une alternative si vous avez un mauvais pressentiment. Analysez vos décisions, les bonnes et les mauvaises.

Être à l'écoute de votre intuition, c'est essayer d'écouter ce que vous ressentez profondément. Lorsque vous devez faire un choix, essayez d'être attentif aux sentiments et aux sensations que suscitent les différents choix possibles. S'agit-il d'un sentiment de bien-être ou de malaise? De légèreté ou de lourdeur?...

Utilisez vos capacités créatives

"Nous naissons presque tous avec la faculté d'être créatifs, mais nous sommes peu nombreux à réaliser cette créativité et ces capacités restent souvent négligées ou inexploitées. La pensée latérale consiste à penser " en dehors des clous", à sortir des schémas de pensée familiers et à trouver de nouvelles possibilités. C'est l'une des clés pour améliorer sa créativité." Llyod King, expert en pensée latérale.

Lisez des ouvrages sur les techniques de pensée créative et rappelez-vous que chaque pensée est créative. C'est par ton ardeur à la tenir pour vrai qu'elle se manifestera par ton expérience....

Soyez un excellent manager et un bon leader

"Le travail du manager consiste à créer de la stabilité et à s'occuper de la réalité. Le travail du leader consiste à éveiller l'émotion et à fixer des objectifs audacieux, grandioses, qui ébranlent le statut quo. Trop de management et vous stagnez. Trop de leadership et vous n'allez nulle part. Saisissez-vous du défi de trouver le juste milieu. Faites-le bien et vos résultats dépasseront vos rêves les plus fous." The Management and leadersip network.

Rappelez-vous ainsi quelques principes pour devenir un bon leader :

  • Prenez en compte le relationnel et dites bonjour à vos collaborateurs le matin ;
  • N'imposez pas de tâches à vos collaborateurs, proposez-leur et vendez-leur vos idées ;
  • Soyez proactif, c'est un état d'esprit ;
  • Montrez l'exemple, vos collaborateurs doivent suivre le chemin que vous tracez ;
  • Adaptez-vous au contexte pour faire passer vos idées ;
  • Ayez un code de conduite ; ne manipulez pas, ne mentez pas. Soyez franc, honnête et droit.

Restez ouvert aux opportunités

Pensez à vos souhaits de développement de carrière et restez ouvert aux postes qui feront avancer la réalisation de vos projets à long terme.

Restez concentré sur vos objectifs

Faites-en sorte que vos tâches contribuent directement à vos objectifs. Si elles ne le sont pas, essayez de les passer en revue et de voir si il n'y a pas moyen d'utiliser votre temps de façon plus judicieuse. De plus, garder la persistance et la capacité à terminer ce que vous avez commencé sont deux facteurs essentiels au succès.

Continuez d'apprendre, en particulier de la concurrence

Réservez un peu de temps chaque semaine pour vérifier ce que font vos concurrents. Que font-ils de mieux ? Que pouvez-en retenir ? Comment pouvez-vous les imiter ? Comment pouvez-vous reprendre ce qu'ils font et le mettre vraiment en pratique? Comment augmenter vos parts de marché en faisant mieux qu'eux ? Essayez d'obtenir un maximum d'information sur vos concurrents car elle vous donne une véritable occasion d'apprendre.

Soyez passionné

Lorsque vous êtes passionné, vous pouvez faire preuve d'audace, parce que vous disposez de cet élan, de cet enthousiasme, de ce courage et de cette fièvre qui permettent de soulever des montagnes. Avez-vous la passion de votre travail? En effet, être passionné par son travail c'est d’être dans le plaisir le plus possible et de pouvoir faire quelque chose qui correspond à vos aptitudes, vos talents uniques et vos valeurs.

Si vous n'êtes pas passionné, qu'êtes-vous? Si vous êtes passionné, qu'est-ce qui vous passionne? Si vous ne l'êtes pas maintenant, quand le serez-vous?

Ayez une stratégie de sortie

Nous sommes bien d'accord, vous mettez toutes les chances de votre côté pour l'atteinte de vos objectifs. Mais qu'avez-vous prévu au cas où le pire arriverait? Quel est votre plan d'urgence? quelles sont vos procédures de gestion de crise? Avez-vous prévu des équipes de remplacement et d'autres sources de revenu?

Ne revenez pas sur vos positions

Si vous êtes sûr de vous et que vous savez que avez raison, n'hésitez pas à défendre votre position. Si on cherche à vous intimider, faites-le savoir: il y a des chances pour que la personne qui vous harcèle recule rapidement. Évidemment restez diplomatique et ne prenez pas le risque de vous faire licencier mais défendez vos convictions. Si un de vos collaborateurs passe son temps à critiquer vos idées, expliquez-lui pourquoi l'idée est bonne, pourquoi elle va marcher et quelles sont les différences avec le passé (si c'est une idée qui a déjà été visité et qui à l'époque n'avait pas marché).

Partagez vos connaissances

Qu'est-ce-qui vous pousse à partager votre savoir et vos opinions avec votre équipe? N'hésitez pas à utiliser votre réseau d'échange (que ce soit par le biais de notre forum ou une consultation avec un de nos consultants RH).

Choisissez le style de management qui vous convient

N'intimidez pas vos collaborateurs. Il est en effet plus agréable d'avoir affaire à un manager coopératif plutôt que d'utiliser votre pouvoir et autorité. Nombreux sont les managers qui ne réalisent pas qu'ils déterminent, par leur attitude, la manière dont les membres de leur équipe se comportent entre eux et avec leurs clients.

Défendez votre équipe

Vous devez faire en sorte que votre équipe voient que vous n'êtes pas seulement leur mentor, leader, gardien et protecteur mais également leur champion, héros et défenseur. Montrez à votre équipe que vous savez prendre leur défense, que vous avez leurs intérêts à coeur et que vous prenez position en cas d'injustice.

Inspirez le respect, plutôt que l'amour

Il est important de maintenir une réserve physique avec vos collaborateurs: évitez donc les claques dans le dos, les embrassades, les soirées dont vous ne vous souviendrez pas le lendemain. Conservez à tout moment votre dignité, votre style, votre crédibilité, votre autorité.

Excellez dans votre spécialité

Mieux vaut choisir les domaines où vous souhaitez vous spécialiser, vraiment exceller à cela et laisser le reste aux autres. Plus vous améliorez votre capacité à déléguer plus vous pourrez porter attention à votre rôle premier de manager. N'hésitez pas à consulter nos articles sur le bilan personnel et professionnel. Ce bilan vous aidera à identifier vos points forts et vos points faibles et savoir décrire les choses que vous faites bien, qui vous mette en valeur.

Entretenez de bonne relations

Cultivez les bonnes manières c'est-à-dire un manager qui ne coupe pas la parole en réunion ou un manager qui prend du crédit pour le travail effectué par son équipe. Au contraire, montrez-vous poli, chaleureux, acceuillant. Vos collaborateurs en seront d'autant plus motivés.

Encouragez le feedback (le retour d'information)

Il est bon de valoriser les retours d'informations de la part de vos collaborateurs pour plusieurs raisons:

  • Évaluer les situations;
  • Aborder les problèmes d'une perspective qui n'est pas la vôtre;
  • Identifier les axes d'amélioration de votre service ou produit.

Lors de vos entretiens annuels d'appréciation, posez-vous la question suivante: "que devons-nous faire pour améliorer notre produit, service, offre?". Dégagez un plan d'action et suivez-en son bon déroulement avant de demander un nouveau retour d'informations.