Focus sur votre équipe


Faites en sorte que vos collaborateurs s'impliquent au niveau émotionnel

Il n'y a pas que le salaire qui va motiver vos troupes. Pour s'assurer d'un niveau maximum de motivation, voici quelques tactiques utiles:

  • La communication

En effet, sans communication active, il est difficile de manager une équipe efficacement. Il est donc essentiel de tenir informé vos collaborateurs sur le plan opérationnel et stratégique. De plus, assurez-vous que votre communication soit aussi descendante que montante et du choix du canal de communication (réunion, courrier, tableaux d'affichage, intranet, entretien individuel, conversation informelle).

  • La confiance

Une fois que vous avez fixé des objectifs précis à vos collaborateurs, veillez à n'intervenir que dans les missions du collaborateur que lors des étapes clés (points de contrôle) prédéterminés dans la phase planning.

  • La responsabilisation 

Il est nécessaire d'offrir à vos collaborateurs la capacité de décision dans un champ d'action précis. Responsabiliser agit favorablement sur la capacité à innover, sur l'esprit d'équipe ou encore la capacité à gérer les conflits.

  • Le challenge 

Motiver vos collaborateurs c'est aussi leur confier des projets ou des tâches stimulantes car rien de mieux qu'un travail routinier pour saper le niveau de motivation.

  • L'environnement de travail 

Une bonne ambiance est essentiel. N'hésitez pas à organiser régulièrement des activités fédératrices (formations, séminaires,....)

Maîtriser votre équipe en comprenant son fonctionnement

Il est toujours plus ou moins facile de recruter des nouveaux collaborateurs du moment que vous en maîtriser le procédé. La difficulté relève à les faire travailler efficacement ensemble. Pour plus d'informations sur les fonctions d'une équipe, référez-vous au modèle de Belbin détaillé dans la conduite du changement. Il vous aidera à comprendre les dynamiques d'équipe et rendre la vôtre plus efficace.

Fixez des objectifs réalistes

L'objectif S.M.A.R.T (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable, Tangible) est une méthode développée pour vous permettre de fixer des objectifs efficaces.

Place aux réunions utiles

Les réunions qui durent trois heures, les réunions peu ou mal préparées...c'est une situation que nous avons tous connu.

Les buts de la réunion sont de créer et souder l'équipe, de communiquer des informations, de réfléchir et de prendre des décisions de rassembler des informations ou de réfléchir et de prendre des décisions.

Essayez de planifier vos réunions en fin de journée plutôt qu'en début . En effet, le soir vos collaborateurs seront pressés de rentrer chez eux et il sera donc plus facile de rester dans le timing prévu pour la réunion. Dans la mesure du possible, commencez vos réunions à l'heure et n'attendez pas les retardataires. Ils pourront obtenir l'information après la réunion.

Organisez des réunions efficaces mais funs

Pour être efficace et performant(e) en réunion, une préparation rigoureuse est nécessaire. Pour cela, n'hésitez pas à envoyer quelques jours avant la réunion l'agenda pour que les participants en prennent connaissance et se préparent. Il est tellement plus agréable de tenir des réunions ou vos collaborateurs sont eux-mêmes. En effet, une réunion où on s'amuse signifie que vous êtes suffisamment flexible pour être ouvert(e) aux suggestions de vos collaborateurs. C'est toujours plus agréable d'avoir affaire à un patron détendu, calme et confiant plutôt qu'a un patron qui adopte une approche rigide.

Créer une équipe qui fonctionne bien

Chaque manager rêve de créer une équipe performante. C'est aussi une de vos responsabilités que de favoriser une ambiance de travail où vos collaborateurs sont en confiance et donne le meilleur d'eux-mêmes.

Voici les éléments essentiels d'une bonne équipe de travail :

  • Le respect - une bonne équipe est formé d'individus qui respectent les idées, l'expérience et les opinions de chacun, qu'ils soient d'accord ou non ;

  • La diversité ;

  • Des rôles, des buts et des objectifs clairement définis ;

  • Le contexte ;

  • Une culture inclusive ;

  • Les bonnes ressources.

Fixez vos limites

La question de la discipline est essentiel pour fixer des limites à vos collaborateurs, c'est-à-dire de pratiquer la tolérance zéro sur certaines règles que vous aurez préalablement fixé. Cela ne veut pas dire que vous devez établir des centaines de règles ou de vous montrer inflexible mais il vous faudra décider de quelques règles d'or pour lesquelles vous serez intransigeants. Exprimez-les clairement et appliquez-les fermement. Si vous souhaitez être un bon manager, n'acceptez pas les attitudes déplacées et votre équipe vous respectera d'autant plus si vous vous montrez ferme tout en restant sympathique.

Soyez exigeant sur vos indicateurs de performance

Un de vos collaborateurs n'atteint pas ses objectifs et cela a un impact sur le travail de l'équipe en question. Plusieurs options s'offrent à vous :

  • de vous accommoder de votre collaborateur peu efficace ;

  • de l'amener a changer son attitude/comportement ;

  • de le diriger vers la porte de sortie.

Examinons un peu chacune de ces trois solutions :

  • Si vous décidez de vous accommoder d'un collaborateur peu efficace, cela risque d'avoir un impact négatif sur le reste de l'équipe et aura a court ou long terme un impact sur la qualité du travail fournit. Vos objectifs stratégiques risquent de ne pas être atteint et vous serez portez responsable pour les mauvais résultats.

  • Si vous décidez d'aider votre collaborateur a changer son comportement/attitude, cela se fera probablement en le formant sur telle ou telle technique. Il y a de grandes chances pour que votre collaborateur s'équipe de nouvelles compétences et va devoir la mettre rapidement en pratique pour améliorer les résultats.

  • Malgré vos bonnes intentions, votre collaborateur n'améliore pas ses résultats. Vous prenez la décision de le licencier. Soyez toujours prêt a vous séparer des rebelles, des mauvais collaborateurs (ainsi que de tout autre membre de l'équipe qui ne ferait pas le poids).

Déléguez autant que vous le pouvez

Un bon manager gère des événements, des procédés, des situations, des stratégies mais pas les gens. Vous donnez vos instructions a vos collaborateurs et a eux ensuite de se débrouiller. Tentez d'impliquer au maximum vos collaborateurs dans le processus de décision. Cela vous permettra de vous libérer du temps pour élaborer une stratégie sur du plus long terme tout en conservant une vue d'ensemble sur la situation. Il inutile d'interférer dans le travail de vos collaborateurs mais de leur confier le travail et de les laisser faire. En effet le secret du bon management est de confier un travail et de laisser vos collaborateurs se débrouiller. Il est évident qu'il y aura des rates donc certains qui en feront qu'a leur tête ou travailleront mal et cela reste votre entière responsabilité de rectifier le tir.

Laissez-les commettre des erreurs

Un vieux proverbe Chinois dit: "Dites-moi quelque chose et je m'en souviendrai une heure; montrez-moi quelque chose et je m'en souviendrai un jour, mais laissez-moi faire quelque chose et je m'en souviendrai à jamais. Laissez vos collaborateurs appendre de leur erreurs et restez élogieux du travail fourni même si vous avez du vous en mêler.

Acceptez leurs limites

Comme nous l'avons déjà aborde précédemment, faire fusionner une équipe signifie que vous avez besoin de plusieurs type de profils. Certains d'entre nous sont performants pour certaines choses alors que d'autre ne le sont pas. Si vous êtes dote d'un esprit d'analyse que d'autres n'ont pas acceptez-le. Il est essentiel de connaître les forces et les faiblesses de chacun de vos collaborateurs.

Encouragez vos collaborateurs

Si vous ne dites pas à vos collaborateurs que vous êtes content d'eux ils se décourageront. N'hésitez pas exprimer votre reconnaissance, vos remerciements des que vous en avez l'occasion.

Faîtes preuve d'excellence quand vous recrutez vos collaborateurs

Il est essentiel de trouver les bonnes personnes pour les bons postes. Plus vous êtes entouré de personnes capables et compétentes plus vous pourrez déléguer des tâches/projets à votre équipe. Pour cela, vous devrez avoir une idée très précise de ce que vous cherchez (d'où l''intérêt d'avoir un profil de poste). N'hésitez pas à consulter nos articles sur le processus de recrutement pour vous guider dans vos démarches. Si recruter n'est pas votre fort ou que vous souhaitez avoir un deuxième avis, invitez un de vos collaborateurs à participer avec vous aux entretiens. Si vous souhaitez optimiser un maximum vos entretiens et faire quelques simulations avant le jour J, nous vous conseillons de contacter un de nos consultants en R.H.

Servez de tampon

Si votre équipe ne fonctionne pas, c'est de votre faute. Si votre équipe fonctionne bien, le mérite leur revient.

Si vous avez confié le suivi clientèle à un membre de votre équipe et que vous recevez une plainte rappelez-vous que c'est vous qui avez confié ce rôle à ce collaborateur. Assumez donc les conséquences et cherchez ensemble des solutions pour que le problème ne se reproduise pas.

Récompensez votre équipe le plus souvent possible

Quelques indicateurs qui révèlent que votre équipe fonctionne à plein rendement:

  • l'atteinte de résultats élevés

  • la rapidité d'exécution

  • la concentration sur l'objectif

  • la discipline dans l'action

  • la force morale et capacité à rebondir en cas d'échec

  • l'atteinte de résultats élevés

  • la créativité face aux contraintes

  • la cohésion, l'apprentissage mutuel et le langage commun

  • la maîtrise des ressources techniques et relationnelles

Si vos objectifs sont atteint, n'hésitez pas à mettre le succès au crédit de votre équipe. Ils vous en seront reconnaissants.

Soyez cohérent

Deux raisons pour favoriser la cohérence:

  • Votre équipe a besoin que vous soyez cohérent et que vous agissiez avec justesse. Nous vous recommandons ainsi de noter ce que vous faites. Ainsi, si vous avez réuni l'équipe Marketing pour célébrer l'acquisition d'un contrat, assurez-vous de faire la même chose si l'équipe de vente remporte un contrat similaire.

  • Gardez aussi trace de ce que vous dites: les décisions prises, les mémos envoyés, les emails échangés, les rapports présentés. Si on vous demande ainsi de rendre des comptes, vous êtes en mesure d'apporter des faits concrets en ligne avec ce que vous avez dit.

Anticipez les conflits, restez vigilant

Untel marche sur les plates-bandes d'un de vos collaborateurs, un de vos managers communique de manière inappréciée avec vos clients et cela génère plus de plaintes. Voila deux exemples de situations qu'il faut repérer le plus vite possible. Si vous ne tentez pas de les anticiper, ces frictions peuvent prendre des propensions qui perturbent le bon fonctionnement de votre service. Dans votre rôle de manager, vous ne devez en aucun montrer que vous prenez partie. Vous devez montrer que vous prenez des mesures rapidement et résolument et faire comprendre que les conflits ne seront pas tolérées. Il existe plusieurs options pour mettre fin à ces situations (raisonnez-les, séparez-les, changez-les d'équipe,...)

Créez une bonne ambiance

Un salarié heureux est un salarié plus efficace. D'où l'importance d'insuffler des émotions positives au travail.

  • Être agréable au quotidien

Une bonne ambiance au quotidien....et notre quotidien peut littéralement changer. Une simple constatation : lorsque vos collaborateurs se plaignent à longueur de temps, c'est vite déprimant. Si c'est le cas, essayez de détendre l'ambiance en commençant simplement par dire bonjour à vos collègues en arrivant le matin. En effet, être agréable sans pour autant faire des courbettes est bon pour le moral des troupes.

  • Le verre à moitié plein

Même si vous n'êtes pas tous les jours de très bonne humeur pour accueillir collègues et clients avec le sourire, sachez que l'optimisme se travaille. En effet, on peut commencer par adopter la théorie du verre à moitié plein que certains voient encore à moitié vide… Cette théorie peut vous aider à retrouver enthousiasme et motivation même dans des moments un peu difficiles.
De plus, sachez que certaines théories se basent sur le fait qu'avoir un esprit positif produit des événements positifs. Plus l’attitude est optimiste et enthousiaste, plus l'avenir est envisagé sous un jour plus heureux.

  • Surtout, osez rire !

En effet, nombreux sont ceux qui croient que travailler sérieusement oblige à adopter un comportement austère. C'est complètement faux ! On peut travailler très sérieusement sans trop se prendre au sérieux. Pourtant, les vertus du rire ne sont plus à prouver. Il détend, il donne confiance en soi, il permet de développer une attitude positive. Et il est contagieux!

Privilégiez l'esprit d'équipe

"Vous pouvez toujours trouver des raisons de travailler. Il y aura toujours quelque chose de plus à faire. Mais, lorsque vos collaborateurs ne prennent pas le temps de souffler, ils cessent d'être productifs. Ils cessent d'être heureux et cela affecte le moral de tout ceux qui les entourent". Carisa Bianchi, Directrice de la stratégie

Afin de vous faire respecter, qu'on vous fasse confiance et qu'on puisse compter sur vous, il y a évidemment quelques règles à respecter :

  • récompenser vos collaborateurs ;

  • les féliciter ;

  • vous montrer aimable avec eux ;

  • leur faire confiance ;

  • les inspirer ;

  • les conduire ;

  • les motiver ;

  • les faire progresser ;

  • vous soucier sincèrement de votre équipe.

Faites confiance à vos collaborateurs

Montrez à vos collaborateurs que vous leur faites confiance en vous effaçant et en les laissant gérer seuls le travail que vous leur avez confié. En effet, un bon leader dispose d'une bonne équipe derrière lui. Si votre équipe est mauvaise, il convient de remettre en cause le leadership. Si votre équipe est bonne, vous pouvez faire confiance à vos collaborateurs. Si vous ne pouvez vraiment pas faire confiance à votre équipe, il faut peut-être songer à en changer.

Écoutez les idées de vos collaborateurs

Consultez vos collaborateurs. Sollicitez leurs réactions, leurs idées, leur créativité. L'écoute active et efficace est une habitude à acquérir et la base d'une communication efficace. L’écoute active est l’action de se concentrer sur ce que vous écoutez en groupe ou en dialoguant, afin de bien comprendre ce qui est dit. En tant que leader ou manager, vous devriez être en mesure de répéter dans vos propres mots ce qui vous a été dit d’une manière qui soit satisfaisante pour votre interlocuteur. Ceci ne veut pas dire que vous soyez d’accord avec ce qu’on vous dit, mais bien que vous comprenez ce qui est dit. N'hésitez pas à pratiquer.